VOIR LA GALERIE COMPLÈTE

Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, au nom du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sam Hamad, a annoncé aujourd’hui, au Cégep de Saint-Jérôme, un investissement de 358 950 $ qui permettra d’offrir quatre nouvelles formations liées aux véhicules électriques.

« Les compétences développées dans le cadre de ces formations contribueront à soutenir le développement de l’électrification des transports qui représente une occasion unique que le Québec doit saisir afin que nous puissions lutter, ensemble, contre les changements climatiques et améliorer notre qualité de vie et celle de nos enfants. Faisons-le pour eux! », a indiqué le ministre David Heurtel.

« La mise en place de cette offre de formation permettra une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi, ce qui est une priorité pour notre gouvernement. Ces formations favoriseront le développement des compétences des travailleuses et des travailleurs déjà en emploi et permettront à la relève de contribuer à l’essor de ce secteur émergent », a fait savoir le ministre Sam Hamad.

« Pour développer la filière industrielle de l’électrification des transports, le gouvernement favorise la formation d’une main-d’oeuvre qualifiée qui répondra aux besoins d’un tout nouveau secteur d’activité susceptible de créer de la richesse et de réduire notre empreinte écologique. Ces nouvelles formations s’inscrivent ainsi parfaitement dans la mise en oeuvre du Plan d’action en électrification des transports 2015-2020 », a déclaré M. Robert Poëti, ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal.

Les formations offertes :

1. AEC en technologie des véhicules électriques

Parmi la carte des nouveaux programmes, l’Attestation d’études collégiales (AEC) en technologie des véhicules électriques, offerte par la Formation continue des cégeps de Saint-Jérôme et de Rivière-du-Loup, accueillera ses premiers étudiants le 29 février, à Saint-Jérôme.

D’une durée de huit mois, cette nouvelle formation créditée permettra aux chercheurs d’emploi, issus des domaines de l’électrotechnique et de la fabrication mécanique, de mettre à jour leurs connaissances et de développer de nouvelles compétences, en fonction des particularités des véhicules électriques.

Afin d’assurer l’excellence de l’enseignement, les experts de l’Institut du véhicule innovant (IVI) ont collaboré étroitement à l’élaboration des contenus de pointe figurant au programme. Ainsi, les diplômés détiendront les habiletés pour assister les ingénieurs aux étapes de conception et de fabrication des véhicules et de leurs composantes, de même que le savoir-faire nécessaire pour en assumer l’entretien correctif et préventif.

Unique en Amérique du Nord, cette formation constitue l’une des premières initiatives à voir le jour, dans le cadre du Plan d’action en électrification des transports 2015-2020 du gouvernement du Québec.

2. Interventions sécuritaires lors d’un incident impliquant un véhicule électrique

Via son Service aux entreprises, le Cégep de Saint-Jérôme, en collaboration avec l’Institut du véhicule innovant, a élaboré une nouvelle formation de quatre heures s’adressant aux corps policiers et pouvant être adaptée pour les besoins particuliers des pompiers, des ambulanciers et des remorqueurs.

Ce perfectionnement  aborde le mode de fonctionnement des véhicules électriques et hybrides afin de permettre aux premiers répondants d’intervenir de façon sécuritaire lors d’incidents impliquant ce type de véhicules.

La formation est offerte par les cégeps de Saint-Jérôme et de Rivière-du-Loup, partout au Québec.

3. Manipulation sécuritaire des batteries haute tension

Afin de prévenir les incidents et de réduire les risques en lien avec la manipulation et le transport de batteries haute tension, le Service aux entreprises du Cégep de Saint-Jérôme, toujours en collaboration avec l’Institut du véhicule innovant, a développé un perfectionnement de quatre heures s’adressant à tout employé d’entreprise ayant à manipuler des batteries (ou ses composantes) dans le cadre de son travail.

Cette nouvelle formation vise à informer et sensibiliser les employés en lien avec les technologies, les risques, les méthodes de mitigation ainsi que les bonnes pratiques à adopter lors de la manipulation et du transport des batteries haute tension.

Ce perfectionnement est offert en entreprise.

4. Installation de bornes électriques

Cette offre de formations est la seule permettant aux électriciens du Québec d’être au fait des dernières spécificités techniques en ce qui concerne les normes d’installation et de maintenance de bornes de recharge électriques, résidentielles et commerciales.

Le programme, géré par la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Deux-Montagnes (CCI2M) et offert par le CFP des Moulins, débutera dès le 1er février à Terrebonne.